mardi 11 avril 2017

Coupe du Monde 2018 : l’Elite de l'arbitrage mondial se préparent à Florence (Italie)

61 arbitres d’élite dont algérien Mehdi Abid Charef, issus des six confédérations, pressentis pour officier pendant la Coupe du Monde , Russie 2018, ont pris part à un séminaire théorique et pratique au Centre Technique Fédéral di Coverciano de Florence (Italie) sous la conduite de Pierluigi Collina, président de la Commission des Arbitres de la FIFA, et Massimo Busacca, directeur de l’arbitrage de la FIFA.

Les intervenants se sont attardés sur un certain nombre de points importants : protéger les joueurs et l’image du jeu, assurer la cohérence et l’uniformité, lire le jeu d’un point de vue technique et tactique ou encore comprendre les diverses mentalités individuelles et collectives. 

Pendant toute la semaine, les participants ont visionné des clips tirés de situations réelles. Ils ont aussi pris part à des séances d’entraînement pratiques avec des joueurs. Ces sessions étaient filmées, afin de permettre aux arbitres de recevoir les commentaires en temps réel de leurs instructeurs.  

Le séminaire était divisé en plusieurs parties consacrées aux tests physiques, aux sessions théoriques, à l’arbitrage vidéo et aux séances pratiques avec des joueurs locaux. "Au cours de ce stage, les arbitres ont dû nous prouver qu’ils avaient bien leur place parmi les candidats à une place en Coupe du Monde. Ils vont devoir continuer à nous convaincre au cours des prochains mois", précise Collina. "Ils ont pu travailler différents aspects de leurs performances, notamment lors des sessions pratiques sur le terrain. Toutes ces expériences leur seront utiles lors de leurs prochaines sorties."

L’utilisation des arbitres assistants vidéo (VAR) a été l’un des points cruciaux de ce séminaire. Chaque session théorique devant le tableau noir a donc été suivie d’une séance pratique sur le terrain.  

Busacca estime que les arbitres ont prouvé, tout au long de la semaine, qu’ils étaient déjà prêts à diriger des rencontres de haut niveau lors des prochains tournois FIFA.  

"Selon moi, ces arbitres sont sur la bonne voie. Le premier rendez-vous au programme nous emmènera en République de Corée au mois de mai, pour la Coupe du Monde U-20. Il faudra être prêt, mais ils le sont. Ils progressent quotidiennement, ce qui en dit long sur leur valeur. Nous voulons les meilleurs arbitres pour nos tournois. Le premier séminaire a été organisé tout de suite après la Coupe du Monde au Brésil, il y a bientôt trois ans. 

A mesure que la Coupe du Monde 2018 en Russie approche, notre travail commence à porter ses fruits. Je suis satisfait de ce que nous avons déjà accompli, mais il reste encore beaucoup à faire.". APS

Let's block ads! (Why?)