dimanche 30 avril 2017

MC Oran : fin de parcours pour Omar Belatoui

Omar Belatoui n’est plus l’entraineur du MC Oran. Au lendemain d’un énième faux pas à domicile, enregistré samedi face à la JS Kabylie, la direction du club a convenu d’une séparation à l’amiable avec son coach principal.

C’est, incontestablement, la goute qui a fait déborder le vase. Tenu en échec pour la 4e fois de suite à domicile, le match nul concédé samedi face à la JS Kabylie (0-0), dans le cadre de la mise à jour de la 24e journée de la Ligue 1 Mobilis, a été fatal pour Omar Belatoui.

Après avoir démissionné en mars dernier, et remplacé fictivement par Mohamed Henkouche, le technicien de 48 ans est revenu à de meilleurs sentiments pour tenter de sauver ce qui reste de cette saison. En effet, le club phare de l’Oranais était considéré comme un potentiel lauréat du titre de champion au vue de sa première partie de saison, quasi-parfaite, conclue par une 2e place au classement.

Cependant, les Hamraoua ont complètement déchanté lors de la phase retour. Les Rouge et Blanc de l’Ouest n’ont pas réussi à glaner la moindre victoire à ce jour, soit une traversée du désert de 9 matchs soldés par 4 défaites et 5 nuls.

Une situation alarmante qui a, bien évidemment, fait réagir la direction du club. Cette dernière souhaite introduire un léger changement à la tête de la barre technique pour sauver les meubles et pense, d’ors et déjà, à préparer la saison prochaine.

"Belatoui a quitté le club en commun accord avec la direction. Il est remplacé par l'entraineur-adjoint Mecheri Bachir qui dirigera l'équipe sur le banc lors des six dernières journées du championnat", a affirmé à l’APS le secrétaire général du MCO, Taoufik Bellahcen.

Par ce geste, les responsables du club espèrent réaliser le fameux déclic psychologique au dépend bien évidemment de Belatoui. Véritable enfant du club, l’ancien défenseur de la formation d’El Hamri a fait l’essentiel de sa carrière au MCO (1987 à 2002), où il a également joué le rôle de pompier en tant qu’entraineur à chaque fois que son club de cœur avait besoin de ses services.

Toujours est-il, le nom de Belatoui vient s’ajouter à la très longue liste de techniciens priés d’aller monnayer leur savoir-faire avec un autre club du championnat national, ou carrément, sous d’autres cieux.

Concernant le futur proche du MCO, le mouloudia d’Oran doit négocier une fin de championnat très compliquée. Logés à la 9e place (33 pts), les camarades de Delhoum sont dans l’obligation de réagir, dès samedi prochain, à l’occasion de la réception du leader du championnat, en l’occurrence, l’ES Sétif, pour le compte de la 25e journée.

Les joueurs du MCO se rendront ensuite à Alger pour donner la réplique à l’USM Alger (26e J), puis recevront le MO Béjaia (27e) avant d’effectuer un court déplacement pour défier le voisin sudiste, à savoir, la JS Saoura.

Pour ses deux dernières sorties, le MC Oran sera l’hôte du DRB Tadjenanet (29e), avant de rallier la ville des ponts suspendus pour affronter le CS Constantine (30e J). Deux rencontres compliquées à négocier au vu de la situation critique des deux formations de l’Est.

Let's block ads! (Why?)