mardi 23 mai 2017

Zetchi : "des procédures judiciaires contre les auteurs des déclarations diffamatoires"

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi, a indiqué lundi qu'il se réservait le droit "d’intenter des procédures judiciaires à l’encontre des auteurs de déclarations diffamatoires qui peuvent porter atteinte à la Fédération et aux ligues voire même mettre en péril la paix sociale", dénonçant ce qu'il a qualifié d’"une campagne de déstabilisation et d’attaques croisées de la part de certains dirigeants de clubs" à l'encontre de sa structure.

"Depuis l’avènement du nouveau Bureau Fédéral, le 20 mars 2017, soit deux mois seulement de gestion, mais surtout d’observation et d’analyse de la situation actuelle de notre football, j’ai le regret de constater que la nouvelle équipe fédérale n’a cessé de faire l’objet d’une campagne de déstabilisation et d’attaques croisées de la part de certains dirigeants de clubs, et de quelques-uns de leurs relais dans les médias, et surtout de cercles tapis dans l’ombre, dont le seul et unique objectif est de les faire échouer et de décrédibiliser leur présence même aux yeux de l’opinion et des pouvoirs publics", déplore Zetchi dans un communiqué publié sur le site officiel de la FAF.

"A cet effet, la Fédération algérienne de football appelle les responsables du football a faire preuve de retenue et de bon sens au moment d’exprimer leurs points de vue dans les médias et lors des réunions officielles. Elle se réserve néanmoins le droit d’intenter des procédures judiciaires à l’encontre des auteurs de déclarations diffamatoires qui peuvent porter atteinte à la Fédération et aux ligues voire même mettre en péril la paix sociale", poursuit-il.

Le président de la FAF, élu le 20 mars dernier, est revenu aux travaux de l'assemblée générale extraordinaire de la Ligue de football professionnel, tenue mercredi dernier, au cours de laquelle il a été d'ailleurs pointé du doigt par certains présidents de club, estimant que "les scènes désolantes qui ont émaillé les travaux de l’assemblée générale extraordinaire de la ligue de football professionnelle traduisent, selon lui, cette campagne de déstabilisation.

Et de rappeler "Ni les membres du bureau fédéral, et encore moins moi-même, nous sommes des prétentieux au point de faire croire à l’opinion que nous sommes capables de régler tous les problèmes du football algérien en deux mois, alors que les maux du football s’accumulent depuis des années.

Pour ceux qui l’ont peut-être oublié, l’actuel Bureau Fédéral, qui n’a que deux mois de gestion, ne peut être comptable et encore moins responsable de toutes les dérives et les agitations qui remontent à la surface.

La Fédération apportera les changements nécessaires, à tous les niveaux (ressource humaine, organisationnel, réglementaire, juridique,  ) en temps opportun. Comme elle appliquera la réglementation dans toute sa rigueur et sans concession pour la préservation des seuls intérêts du football national" conclut la FAF. 

Zetchi va encore revoir le calendrier de la fin de saison 

Par ailleurs, le président de la  FAF dira que "depuis mon retour de Bahreïn, où j’ai pris part à l’Assemblée Générale  extraordinaire de la Confédération africaine de football (CAF) et du 67ème  Congrès de la FIFA, j’ai constaté avec regret que la programmation du  championnat de Ligue 1 ainsi que les demi-finales de la Coupe d’Algérie faisaient l’objet de polémiques et de troubles, susceptibles de semer la zizanie entre les supporters et au sein de l’opinion publique", déplore Zetchi.

"Pour mettre fin à cela, et conformément à la décision du dernier bureau fédéral, réuni le 30 avril 2017 qui a mis en place une cellule de réflexion sur l’examen de la programmation de la fin du championnat, j’ai décidé de réunir les membres de cette dernière ainsi que les responsables de la Ligue  de football professionnel et de la commission de la Coupe d’Algérie pour reprendre en main ce volet, dans le seul souci de terminer la saison dans de meilleures conditions et de préserver la santé des footballeurs, notamment avec le mois du jeûne", ajoute-t-il.

Et de préciser : "Tenant compte des engagements de nos clubs, l’USM Alger et le MC Alger, en Coupes africaines, de la finale de la Coupe d’Algérie dont l’organisation dépend de la Présidence de la République et de l’intérêt de terminer le championnat de la saison 2016-2017 dans le fair-play et l’équité, comme n’ont cessé de le réclamer les clubs ces  derniers ont même insisté de reporter les journées de championnat jusqu’à épuration des matchs de mise à jour -, la Fédération algérienne de football a pris la décision de revoir le calendrier de fin de saison et de veiller scrupuleusement à son strict respect".

Let's block ads! (Why?)