samedi 16 septembre 2017

Ligue des champions : Bon match nul de l'USMA en Mozambique

L’USM Alger a réalisé une bonne opération lors de la manche aller des quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique. Les Rouge et Noir ont réussi à tenir en échec la formation mozambicaine du Ferroviario Da Beira (1-1), ce samedi à Beira.




Sur un terrain des plus impraticables, les Algérois ont réussi à sortir du piège tendu par leur adversaire du jour avec, à la clé, un résultat probant qui vaut son pesant d’or pour la suite des évènements.
Alors que la première mi-temps n’a pas connu de changement au score (0-0), l’essentiel de cette partie s’est déroulé durant la seconde période. Les camarades de Meftah avaient la possibilité de prendre l’avantage dès le retour des vestiaires par Hammar (46’). Servi sur un plateau par son compère Derfelou, à la suite d’une contre-attaque, l’ex-joueur de la JS Saoura a déclenché une frappe trop molle pour inquiéter le gardien mozambicain.    
Mais ce n’était que partie remise pour le représentant algérien. Lancé en profondeur, Derfelou est parvenu à prendre le dessus sur deux défenseurs du Ferroviario pour ensuite aller battre le portier adverse d’une belle frappe à ras de terre.
Le même Derfelou avait la balle du 2 à 0 au bout du pied, sur une action quasi-similaire. Toutefois, ce dernier a manqué de lucidité en essayant de lober de loin le gardien Manyatera (78’).
Au moment où la victoire semblait acquise pour l’USMA, le Ferroviario dans un dernier sursaut d’orgueil est parvenu à égaliser dans le money time (89’). Bien positionné au point du penalty, Kenda s’est élevé plus haut que Abdelaoui pour catapulter la balle, de la tête, au fond des filets de Zemmamouche.
Face à une modeste équipe du Ferroviario Da Beira, l’USMA aurait pu aspirer à mieux dans cette rencontre. Cependant, ce match nul demeure un résultat positif pour les gars de Soustara à condition de confirmer cela le 23 septembre prochain au stade du 5 Juillet 1962 (Alger) afin de passer dans le carré d’as. APS