jeudi 9 novembre 2017

Mondial 2018 – Eliminatoire (6e J) : Algérie – Nigéria, sortir avec les honneurs

La sélection nationale de football ambitionne de terminer la campagne de qualification pour le Mondial 2018 avec les honneurs à l’occasion de la réception du Nigéria, ce vendredi (20h30) à Constantine, pour le compte de la 6e et dernière journée du groupe B.

Sortie depuis un bon moment de la course à la qualification pour la Coupe du monde 2018, l’Algérie souhaite sortir avec les honneurs, surtout que ce dernier match des éliminatoires aura lui chez elle, au stade Chahid Hamlaoui de Constantine, plus exactement.

Désormais drivés par le technicien algérien, Rabah Madjer, les Verts donneront la réplique à celle qui a réussi à décrocher le précieux sésame, à savoir, le Nigéria.

Une première pour Madjer

Installé à la tête des Verts depuis moins d’un mois, Madjer, va faire son grand retour sur le banc de la  sélection nationale à cette occasion. Un rendez-vous qu’il ne souhaite en aucun cas rater en dépit du fait que cette partie se jouera sans enjeux.

"On fera tout pour gagner le match contre le Nigeria. Ce n'est pas un match amical, pour moi c'est la première rencontre des éliminatoires du mondial qu'il faudra remporter. Ce sera bien pour le moral des joueurs et du staff technique ainsi que pour l'avenir de l'équipe algérienne. Ce ne sera pas facile contre un coriace adversaire nigérian", a déclaré le nouveau patron des Fennecs lors d'un point de presse animé mercredi au Centre technique national de la FAF à Sidi Moussa (Alger).

Des absents de marque, des surprises et des forfaits en cascade

Toutefois, vouloir gagner est une chose mais se donner les moyens pour y arriver en est une autre. Pour son grand retour en équipe nationale, 15 ans après sa dernière apparition en tant que sélectionneur, Madjer a convoqué 23 joueurs pour le match face aux Super Eagles ainsi que la joute amicale, prévue mardi prochain au stade du 5 Juillet (Alger), face à la République centrafricaine.

Toutefois, la dite liste comporte des surprises de taille et continue à faire parler d’elle. Et pour cause, des joueurs comme Rais M’bolhi ou encore Sofiane Feghouli n’ont pas été confiés à ces deux matchs.

Face aux médias, Madjer a justifié l’absence de ces deux cadres par le fait que c’est un choix purement ''technique'' et qu'ils ne sont pas écartés ''définitivement''. ''Nous n'avons pas convoqué des joueurs comme M'Bolhi et Feghouli pour les deux prochaines rencontres, c'est un choix purement technique qu'il faudrait respecter. Il n'y a pas de cas M'Bolhi ou  Feghouli'', a-t-il dit.

Au registre des surprises, l’ancienne star du FC Porto a réussi à sortir Carl Medjani de sa retraite internationale. Le défenseur du club turc Sivaspor a indiqué qu’il fait son come-back pour aider l’équipe "lorsque Madjer est arrivé à la tête de l'EN, il m'a appelé pour me demander de continuer à accompagner l'EN jusqu'à la CAN 2019 et j'ai donc accepté de revenir, pour aider".

L’autre surprise du chef est la convocation du gardien du MC Alger, Faouzi Chaouchi. Cette convocation a suscité beaucoup d’interrogations du moment que le portier du doyen a perdu sa place de N.1 et n’est plus titularisé depuis plusieurs journées.   

Concernant les absences, ils sont pas moins de six titulaires out pour les deux prochaines sorties de l’Algérie. Après, Saphir Taider, Faouzi Ghoulam, Youcef Attal, Ramy Bensebaini et Hilal Soudani voila que la FAF annonce ce jeudi l’indisponibilité sur blessure également du milieu de terrain Nabil Bentaleb.

A la suite de toutes ces défections, Madjer se trouve devant un véritable casse-tête pour composer la meilleure équipe possible pour donner la réplique à une formation nigériane qui ne viendra pas dans l’Antique Cirta en touriste.

Le Nigéria veut terminer en beauté

Auteur d’un parcours sans faute dans ces qualifications, marqué par 4 victoires et 1 nul, le Nigéria veut terminer en beauté face à l’Algérie en signant un 5e succès.

"Contrairement à ce que pensent certains, cette rencontre est très importante pour nous, même si nous sommes déjà qualifiés. Nous avons un statut à défendre, nous allons aborder ce match sérieusement. Notre objectif est de boucler ces qualifications avec une victoire et préserver ainsi notre invincibilité", a déclaré, ce jeudi à l’APS, l’entraîneur-adjoint du Nigéria, le Tunisien Nabil Trabelsi.

A l’image de l’Algérie, son adversaire du jour sera amoindri avec l’absence de six joueurs pour blessures. Afin de palier à ces carences, Gernot Rohr, sélectionneur du Nigéria, a dû faire appel à des éléments qui vont signer leur première cape avec les Super Eagles.

Stopper l’hémorragie

Avec la nomination de Madjer, la Fédération algérienne de football (FAF) est bien décidé à stopper l’hémorragie et mettre fin à la série des résultats négatifs. Les Verts restent sur quatre défaites consécutives dans une campagne de qualification où elle n’a pu récolter qu’un seul petit point.

Ainsi, le maitre mot au sein du Club Algérie est de réussir le baroud d’honneur, tant attendu, face à un adversaire qui ne lui réussi pas beaucoup. Qu’à cela ne tienne, les coéquipiers de Djabou ont les ressources nécessaires pour permettre à l’Algérie de tourner la page du Mondial 2018, de la meilleure des manières possible, afin de se focaliser sur les échéances à venir.     

Let's block ads! (Why?)