dimanche 11 février 2018

Ligue des champions d'Afrique – Tour préliminaire (aller) : l’ES Sétif corrige le Real Bangui et franchie un grand pas vers les 16es de finale

L’Entente de Sétif a franchi un grand pas vers les 16es de finale de la Ligue des champions d’Afrique de football. Les Sétifiens ont dominé les Centrafricains du Real Bangui (6-0), dimanche à Sétif, en match aller du tour préliminaire de la compétition continentale.

Dans un stade du 8 Mai 1945 tristement vide, en raison des derniers résultats de l’Entente mais également du froid glacial qui sévit sur les Hauts Plateaux, l’Aigle Noir n’a pas attendu longtemps pour prendre son envole.

Dominateur dès le coup d’envoi de la partie, les Sétifiens ont pris la mesure de son adversaire peu avant le premier quart d’heure en débloquant la situation par Hadiouche, sur penalty (13’).

Alors que tout le monde s’attendait à voir les Noir et Blanc corser la marque, les protégés de Abdelhak Benchikha ont péché devant les bois adverses par excès de précipitation et manque de consultation, face à un adversaire loin d’être un foudre de guerre.   

Le show offensif des Sétifiens

Mais ce n’est que partie remise. En effet, il a fallu attendu l’heure de jeu pour voir les gars de Ain El Fouara assoir véritablement leur domination dans ce match. Butteur en première période, Hadiouche a donné le la au festival offensif de l’ESS en doublant la mise à la 58e minute.  Il a été imité deux minutes plus tard par Djahnit  (60’).

Hadiouche, encore lui, corse l’addition à la 76e minute et s’offre par la même occasion un joli triplé. Mené par 4 buts à 0, le Real Bangui a rendu les armes laissant le champ libre à Rebaii de planter un 5e but avant d’assister à un petit bijou signé Djahnit. Sur un raid solitaire de 50 mètres, l’enfant du club a driblé toute la défense centrafricaine pour porter l’estocade à 6 buts à 0.

Ce premier succès sous l’ère Benchikha ouvre grand la voix aux Sétifiens pour accéder en 16es de finale. Sauf catastrophe, le champion d’Algérie en titre rencontrera au prochain tour, prévu en mars 2018, le vainqueur de la double confrontation entre les Libyens d'Al-Tahadi et les Ghanéens d'Aduana Stars.

De son côté, le MC Alger a complètement raté sa sortie. Le second représentant algérien dans cette compétition a été dominé sur la pelouse de la formation Congolais de l'AS Otoho (2-0).

Let's block ads! (Why?)