jeudi 26 avril 2018

USM Alger : deux ans de suspension pour Hamza Koudri

Le milieu de terrain de l’USM Alger, Hamza Koudri, a été condamné à 2 ans de suspension, dont 1 avec sursis, a indiqué ce jeudi la Ligue de football professionnel (LFP). Le verdict est tombé également dans l’affaire du match JS Kabyle – MC Alger, comptant pour la demi-finale de Coupe d'Algérie.

La commission de discipline, réunie mardi et mercredi, a frappé d’une main de fer en infligeant au joueur de l'USM Alger, Hamza Koudri, une lourde sanction. Coupable d’une « agression avec lésion corporelle envers le commissaire au match » lors du match CS Constantine – USM Alger, disputé le 20 avril dernier, le milieu de terrain a été condamné de 2 ans de suspension dont 1 an avec sursis. L’ex-mouloudéen devra également s’acquitter d’une amende financière de 150.000 DA.

Fin de saison également pour l’autre milieu de terrain de l’USMA, Benguit Abderraouf. L’ancien joueur du Paradou AC a été suspendu pour 8 matchs, dont 4 avec sursis, pour "tentative d’agression envers officiels" lors de la même rencontre dans laquelle il a été exclu en toute fin de partie.

Pour sa part, Abdellaoui Ayoub, a écopé de 3 matchs dont 1 avec sursis plus 30.000 DA d'amende. Exclu à la 40e minute dans le même match, c'est-à-dire CSC-USMA, le défenseur central de l’USMA a été sanctionné pour "voie de fait".

Outre les trois joueurs de l’USMA, la commission de discipline a sanctionné également le gardien de but du DRB Tadjenanet, Oussama Litim. Le portier du Difaâ a écopé de la même sanction que Abdellaoui, soit 3 matchs de suspension dont 1 avec sursis et 30.000 DA d'amende en sus.

Du huis clos pour la JSK, le MCA, l’USB et l’USMH

Dans l’affaire de la demi-finale de la Coupe d’Algérie, JS Kabylie – MC Alger, jouée le 13 avril dernier à Constantine et émaillée par des incidents très graves, la JSK a écopé de 3 matchs à huis clos, dont 1 avec sursis. Les Canaris devront aussi payer une amende de 200.000 DA, plus une autre de 50.000 DA « pour mauvaise organisation ».

Quant au MCA, le doyen a été sanctionné de 3 matchs à huis clos, dont 2 avec sursis, et une amende de 200.000 DA.

De son côté, l’USM El Harrach, qui lutte pour sa survie en Ligue 1, s’est vu infligée une sanction de 2 matchs à huis clos, dont 1 avec sursis, plus une amende de 200.000 DA « pour jets de projectiles entrainant des blessures de trois agents de sécurité » dans le match USM Bel Abbès – USM El Harrach joué le week-end dernier.

En ce qui concerne l’US Biskra, il a écopé d’un match à huis clos. Ainsi, les gars des Zibans recevront le DRB Tadjenanet sans la présence de leur publique lors de la deuxième partie de la 28e journée, prévue le vendredi 4 mai prochain.

Let's block ads! (Why?)