vendredi 19 octobre 2018

Coupe de la Confédération 2019: l’USM Bel Abbès dépose son dossier d'engagement

L'USM Bel Abbès s'est finalement engagée jeudi en Coupe de la Confédération de football (CAF), soit le dernier jour des délais impartis par l’instance footballistique africaine de football, a-t-on appris vendredi du club de Ligue 1.

L’USMBA, qui traverse une crise multidimensionnelle, a évité ainsi un forfait qui se profilait à l’horizon, au moment où la direction du club est confrontée à d’énormes problèmes financiers et son effectif est toujours sans entraineur en chef.

Les gars de la "Mekerra" participeront à la Coupe de la Confédération pour la deuxième fois de l’histoire du club grâce à leur trophée de Coupe d’Algérie remporté en mai dernier.

Cette participation africaine intervient au moment où le président Abdelghani El Hennani brande la menace de jeter l’éponge, indique-t-on encore.

Ce responsable, qui a succédé à Okacha Hasnaoui il y a quelques semaines, n’a pas apprécié la pression exercée sur lui par les supporters après avoir échoué à engager l’entraineur Cherif El Ouezzani dont le retour au club est vivement réclamé par la galerie locale, informe-t-on.

Cherif El Ouezzani, qui a mené les Vert et Rouge à triompher en Coupe d’Algérie, a exigé, au cours de ses négociations pour succéder au suisso-tunisien, Moez Bouakaz, d’obtenir les arriérés de ses salaires au titre de la saison passée, une revendication qu’El Hennani s’est dit incapable de satisfaire pour le moment, précise-t-on de même source.

Le président de l’USMBA devait même vendre ses actions estimées à près de 5 millions DA à l’ex-directeur général du club, Kaddour Benayad, dans la journée de jeudi, mais l’opération est tombée dans l’eau, selon ce dernier.

La formation phare de Sidi Bel Abbès, qui occupe la 15e et avant dernière place au classement du championnat avec seulement six points, accueille vendredi l’USM Alger dans un match en retard.

Let's block ads! (Why?)