dimanche 14 octobre 2018

Eliminatoires CAN-2019 (4e journée) - Bénin-Algérie : les Verts à Cotonou pour la gagne

La sélection algérienne de football, leader de son groupe dans le cadre des éliminatoires de la CAN-2019, essayera d'arracher la victoire contre son homologue béninoise mardi à Cotonou pour assurer sa qualification à la phase finale de l'épreuve dès cette 4e journée, ont assuré dimanche les joueurs.

En effet, après trois journées dans le cadre de ces qualifications, les Verts comptent déjà deux victoires à domicile, contre le Togo et le Bénin, ainsi qu'un nul chez la Gambie. Ce qui les place en tête du groupe (D) avec 7 points, devant le Bénin (2e / 4 pts), au moment où le Togo et la Gambie se partagent la 3e place avec deux points chacun. 

Une hiérarchie qui procure à la sélection algérienne la possibilité d'assurer sa qualification à la phase finale de la prochaine CAN dès cette 4e journée, si toutefois elle arrive à s'imposer contre le Bénin.

"Une victoire à Cotonou nous enverra en CAN, et c'est ce que nous allons donc essayer d'obtenir mardi", a indiqué l'attaquant Yassine Benzia, en zone mixe à l'aéroport Houari Boumediene d'Alger, juste avant l'embarquement de la sélection algérienne pour le Bénin.

"On s'attend à ce que la tâche soit difficile", a cependant tenu à avertir le défenseur Mehdi Tahrat, considérant que "les joueurs béninois sont très athlétiques", ce qui devrait donner lieu à "un match avec beaucoup d'engagement physique" et avec une "pression constante sur la défense" algérienne, car les Ecureuils "vont sûrement faire le maximum pour gagner", surtout que cette victoire, si elle a lieu, les replacerait aussitôt à la première place, ex aequo avec les Verts.

Malgré la difficulté de la tâche, les Verts se sont dit "optimistes" dans l'ensemble, surtout que la dernière victoire au stade Mustapha-Tchaker de Blida, obtenue vendredi contre cette même sélection béninoise, a "ramené de la confiance" dans le groupe.

"Le fait de ne pas avoir encaissé a été très important, particulièrement pour nous les défenseurs", a assuré Tahrat, ajoutant que "l'entente" entre lui et l'autre défenseur central, Ramy Bensebaïni, "s'améliore de match en match".

Même son de cloche du côté du latéral droit Youcef Attal, qui a souligné "une entente parfaite" avec ses autres coéquipiers en défense.

"Certains m'ont reproché le fait de porter mon jeu un peu trop vers l'offensive, alors que ma mission première est de défendre. A ceux qui considèrent que je néglige mon rôle de latéral droit, je dis que l'entente est parfaite entre moi et les autres défenseurs. On se couvre mutuellement et c'est ce qui fait que ça marche. La preuve, nous n'avons encaissé aucun but contre le Bénin à Tchaker", a-t-il soutenu.

Revenant au match de mardi, Attal s'attend à affronter des Béninois "motivés qui voudront se racheter de la défaite de vendredi. Nous sommes conscients de la difficulté de la tâche, mais on fera tout pour gagner et arracher notre qualification", a-t-il conclu.

Après le Bénin, la sélection algérienne ira défier le Togo dans le cadre de la 5e journée, avant d'accueillir la Gambie pour le compte de la 6e et dernière journée. APS

Let's block ads! (Why?)