samedi 13 octobre 2018

Zetchi : "Les futures centres techniques fédéraux confiés à des formateurs étrangers"

Les futures centres techniques fédéraux et régionaux qui seront implantés dans différentes wilayas seront confiés à des formateurs étrangers de différentes nationalités, a annoncé samedi à Alger le président de la fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi.

"Nous devons savoir qu'aujourd'hui qu'il y'a des modèles de formation qui ont fait leur preuve ailleurs, je cite notamment l'école française, allemande, espagnole, argentine et brésilienne. A travers les quatre centres qui seront construits, nous allons diversifier les formateurs et ne pas compter uniquement sur des Espagnols", a affirmé le Zetchi lors d'un point de presse, organisé peu après sa rencontre avec les membres de l'Assemblée générale (AG) du Centre pour la présentation de ces futures centres.

Le président de la FAF qui avait déjà eu une rencontre similaire avec les membres de l'AG de l'Ouest et du Sud-Ouest, soumettra aux membres de l'AG l'approbation de ce projet lors d'une session extraordinaire prévue samedi 27 octobre au centre technique national de Sidi Moussa.

"Ca aurait été incorrect de ma part d'inviter l'AG à voter un projet alors qu'elle ignorait son contenu et ses détails. C'est ce qui m'a poussé à organiser ces rencontres en vue de l'AGex qui aura lieu le 27 octobre. Dans le cas où le projet sera rejeté, nous allons nous soumettre à la volonté de la majorité et il sera gelé. Je tiens à préciser que la formation reste notre cheval de bataille et notre défi N.1", a-t-il ajouté.

Avant d'enchaîner : "Ces centres seront également  dotés d'un hôtel, ce dernier sera exploité d'une manière commerciale. C'est une entité économique qui va générer des revenus et sera ouvert à tout le monde, destiné notamment à l'ensemble des équipes sportives, toutes disciplines confondues. Les revenus de l'hôtel vont permettre aux centres de s'autofinancer et ne pas se contenter uniquement des subventions de la FAF".  

Infantino donne son accord de principe pour venir en Algérie

Voulant donner plus d'ampleur et surtout de crédibilité à son projet, le président de la FAF a révélé avoir invité le président de la fédération internationale (Fifa) Gianni Infantino à venir en Algérie.

"Je ne peux pas avancer une date sur un éventuel déplacement d'Infantino en Algérie, tout ce que je peux confirmer c'est qu'il m'a donné son accord de principe  pour poser la première pierre pour la construction du premier centre qui sera érigé à Tlemcen en décembre prochain, soit avant la fin de l'année. Nous allons nous concerter avec lui pour fixer une date qui le convient. Cela prouve que la Fifa est engagée entièrement avec la politique de formation prônée par la FAF".

Zetchi a tenu à défendre son projet par rapport à celui de l'hôtel de la FAF, initié par l'ancien président de la FAF Mohamed Raouraoua.

"Le projet de l'hôtel de la FAF avait été budgétisé lors de l'AG ordinaire tenue en 2017 à 7 milliards de dinars. Si nous construisons ces quatre centres à hauteur de 1.5 milliards de dinars chacun, nous allons économiser 1 milliard de dinars. Aujourd'hui, avec la nouvelle réflexion du Bureau fédéral on essaie de nous concentrer sur ces centres de formation. J'ai évoqué un business model viable, autrement dit permettre à ces hôtels de financer les futures Académies. Il y aura également le retour sur investissement immatériel c'est à dire former un futur talent.", a-t-il conclu.

Le président de la FAF se réunira jeudi prochain à Sétif les membres de l'AG de l'Est et du Sud-Est pour leur présenter le projet de centres techniques fédéraux. APS

Let's block ads! (Why?)