samedi 17 novembre 2018

CAN 2019 – Qualifications (5e J) : l'Algérie en quête de victoire à Lomé

L'équipe algérienne de football affronte son homologue togolaise, dimanche (17h00 algérienne) à Lomé pour le compte de la 5è journée des qualifications pour la CAN-2019, avec l'ambition de signer une victoire, synonyme de participation à la phase finale de cette compétition continentale prévue au Cameroun.

Un succès en terre togolaise permettra, en effet, aux joueurs de Djamel Belmadi de composter leur billet pour la CAN-2019, et dans ce cas là, la 6è et dernière journée prévue le 19 mars prochain à Blida, ne sera alors qu'une simple formalité face à la Gambie qui a compromis ses chances de qualification. 

 Les hommes de Djamel Belmadi, même dans le cas d'un match nul à Lomé, vont franchir un grand pas vers la qualification, puisqu'ils occupent la 1ère place de leur groupe avec 7 points, soit deux unités de plus que la formation du Togo, avant la 6è et dernière journée. En revanche, une défaite du onze algérien à Lomé, compliquera la tâche des Verts qui devront gagner ensuite face à la Gambie et attendre le résultat du match Bénin-Togo à Cotonou. 

A l'arrivée de l'équipe algérienne vendredi à l'aéroport de Lomé, le président de la Fédération algérienne de football Kheireddine Zetchi, avait souligné la nécessité pour les joueurs algériens de faire preuve d'"esprit combatif" pour arracher la victoire face aux Eperviers.   

Le coach algérien avait reconnu, lors d'une conférence de presse avant le déplacement à Lomé, la force de l'équipe togolaise qui a relancé la course pour l'obtention du deuxième billet qualificatif à la CAN-2019, en allant chercher la victoire (0-1) en Gambie. Selon Djamel Belmadi, l'Algérie veut renouer avec la victoire à l'extérieur en terre africaine, une victoire qu'elle recherche depuis juin 2016, date de son succès face aux Seychelles (2-0) lors des qualifications pour la CAN-2017 du Gabon.

En prévision de la rencontre Togo-Algérie, 24 joueurs algériens dont quatre évoluant dans le championnat algérien, ont effectué un stage de préparation de quatre jours au Centre de Sidi Moussa. L'effectif des Verts sera toutefois amoindri du meneur de jeu du FC Porto Yacine Brahimi, et du latéral gauche de SPAL (Serie A italienne) Mohamed Farès, tous deux blessés, et déclarés forfait à la dernière minute. Le coach national a fait appel à quatre "joueurs locaux" : Oussama Chita et Abderrahmane Meziane (USM Alger), Mustapha Zeghba (Gardien de but de l'ES Sétif) et Abdelkader Bedrane (ES Sétif) en remplacement du défenseur Rafik Halliche, blessé lui aussi à la dernière minute.

Les Eperviers sommés de gagner 

De l'autre côté, l'équipe togolaise, complètement relancée dans ces qualifications après son succès à l'arrachée face à la Gambie à Banjul (0-1), aura à cœur de l'emporter face aux Verts pour se positionner. 

La mission des Togolais s'annonce compliquée dans l'espoir de composter leur billet pour la phase finale au Cameroun, par rapport aux Verts. Ils doivent non seulement gagner dimanche et enchaîner en mars 2019 face au Bénin à Cotonou pour figurer parmi les deux premiers du groupe D.

Un match nul des coéquipiers du capitaine Emmanuel Adebayor compromettrait sérieusement leurs chances de se qualifier pour le rendez-vous camerounais, d'où l'importance de cette rencontre décisive pour les joueurs du  sélectionneur français Claude Leroy.

Ce dernier a relevé l'importance "de l'emporter face à l'Algérie pour éviter les calculs, en dépit des nombreuses défections enregistrées" chez les Eperviers avec l'absence de pas moins de quatre éléments clés, non sans contester "l'état de la pelouse déplorable" du stade municipal de Lomé.

"Il est impératif pour nous de remporter ce match, car cela nous permettra d'assurer notre qualification, sans dépendre des autres résultats. La tâche s'annonce difficile, face à une bonne équipe algérienne, qui possède de très bonnes individualités. Nous aussi avons de sérieux atouts à faire valoir. Nous allons les bousculer, en défendant très haut, et en plaçant des attaques bien orchestrées dès la récupération du ballon", a indiqué Leroy (70 ans), dont la riche expérience sur le plan africain reste l'un des atouts du Togo.

Pour le joueur emblématique du Togo Emmanuel Adebayor, de retour en sélection après avoir boycotté la double confrontation face à la Gambie en octobre dernier : "C'est un match décisif, la victoire est impérative. On est dos au mur. Après le talent ne suffit pas, il ne fera pas la différence dimanche. C'est plutôt l'état d'esprit et la combativité sur le terrain qui nous feront gagner ce match. Je pense qu'on est prêts".

En vue de ce match face à l'Algérie, l'équipe togolaise a effectué un stage d'une semaine en présence de 23 joueurs dont 7 locaux.

Cette rencontre sera dirigée par un trio arbitral kényan conduit  par Devies Ogenche Omweno, assisté de ses deux compatriotes Gilbert Cheruiyot et Tony Mudanyi Kidiya. APS

Let's block ads! (Why?)