lundi 26 novembre 2018

Compétitions africaines : entrée en lices des clubs algériens

Les quatre équipes algériennes, CSC, JSS, NAHD et L’USMBA, concernées par le tour préliminaire des coupes africaines disputeront, ce mardi, les matches aller.

En Ligue des champions, le CS Constantine et la JS Saoura recevront, respectivement l’équipe gambienne du FC Gamtel et la formation ivoirienne du sporting Club de Gagnoa.

S’exprimant en marge de la troisième séance d’entrainement de l’équipe des sanafirs dans le cadre de la préparation de cette rencontre, le premier responsable du CSC, Arama, a assuré que "ses joueurs sont déterminés à défendre de toutes leurs forces le maillot vert et noir afin d’honorer leur pays et prouver que leur équipe mérite de représenter l’Algérie sur la scène continentale".

"Durant le stage de préparation entamé samedi dernier à Constantine, nous avons focalisé notre travail sur la gestion de l’effort et du temps ainsi que la possession du ballon afin de priver notre adversaire du jeu, dominer la rencontre et tuer le match en première mi-temps", a fait savoir Arama.

Coupe de la CAF: l’USM Bel Abbès et le NAHD retrouvent l’Afrique

En coupe de la CAF L’USM Bel Abbès et le Nasr Athletic Hussein Dey accueilleront, respectivement Libériens de Lisker et les Diables Noirs du Congo.              

L’USM Bel Abbès  qui renouera avec la compétition continentale après 26 ans d’absence de la scène africaine, fera tout son possible pour faire le plein à domicile avant le mach retour, malgré la grave crise financière que traverse le club depuis le début de la saison.

L’entraineur de l’USMBA, Youcef Bouzidi, en place depuis quelques semaines seulement, n’a pas hésité d’ailleurs à tirer la sonnette d’alarme à l’issue du précédent match de championnat remporté jeudi passé à domicile contre le CR Belouizdad et ayant permis aux " Vert et Rouge" de respirer un tant soit peu dans le bas du tableau.

Bouzidi avait même révélé que ses joueurs menaçaient de boycotter le rendez-vous africain, ajoutant qu’il n’était plus prêt personnellement à tempérer leurs ardeurs et les motiver davantage pour qu’ils se concentrent sur leur sujet et oublient leurs problèmes financiers.

"C’est difficile de motiver à chaque fois des joueurs qui attendent d’être payés depuis six mois", avait déploré l’ex-coach de la JS Kabylie, non sans envoyer la balle dans le camp de la direction du club ainsi que les autorités locales.

Le message de l’entraineur a été bien reçu par les dirigeants, sauf que ces derniers se sont montrés incapables de satisfaire entièrement la doléance des joueurs. La preuve : ils viennent de leur proposer une régularisation partielle de leur situation financière en leur débloquant deux salaires. Une proposition rejetée par les concernés, provoquant un climat de tension dans le club avant quelques jours de son entrée en lice dans la compétition africaine.

Pour autant dire, cette Coupe de la Confédération à laquelle les  Vert et Rouge prennent part pour la deuxième fois de l’histoire du club grâce à leur trophée de Coupe d’Algérie, remporté en fin de saison passée, ne constitue pas un objectif pour la formation de l’Ouest du pays, selon ses dirigeants eux-mêmes. Ces derniers sont plutôt concentrés sur le sort de l’équipe en championnat où elle lutte pour son maintien après avoir terminé à la 13e place (premier club non relégable), la phase aller.

Il n’empêche que pour la réception des Libériens, tout le monde à Sidi Bel Abbès table sur une qualification au prochain tour, car l’adversaire est loin d’être un foudre de guerre, selon l’avis des supporters locaux et des spécialistes.

Mais tout dépendra de l’état d’esprit des joueurs et s’ils parviennent à mettre de côté leurs problèmes extra-sportifs, une fois sur le terrain, pour faire le plein à domicile afin d’éviter toute mauvaise surprise lors du match retour, estiment les observateurs.

Let's block ads! (Why?)