dimanche 4 novembre 2018

Ligue 1: Dziri quitte le NAHD, seuls 2 entraîneurs de la saison dernière encore en poste

Avec le départ de l'entraîneur Dziri Billel de la barre technique du NA Husseïn-Dey, seuls deux coachs ont été maintenus à leur poste depuis la saison dernière, à la veille de la 13e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis de football.

Ayant succédé en novembre 2017 à Nabil Neghiz, Dziri a démissionné de son poste suite aux deux dernières défaites en derbies face au MC Alger (2-1) et au CR Belouizdad (2-0).

La valse des entraîneurs en Ligue 1 reprend de plus belle donc et deux techniciens seulement ont été maintenus depuis le précédent exercice : il s'agit d'Abdelkader Amrani (CS Constantine) et Nabil Neghiz (JS Saoura), respectivement champion et vice-champion d'Algérie 2017-2018. 

A la veille du coup d'envoi de la saison 2018-2019, ils étaient cinq entraîneurs à être reconduits, en l'occurrence Hamadi Edou (DRB Tadjenanet), Amrani (CS Constantine), Neghiz (JS Saoura), Bernard Casoni (MC Alger) et Dziri (NA Husseïn-Dey).

Avant Dziri, qui a concédé quatre défaites seulement en 30 matchs dirigés sur le banc du Nasria, il y a eu le limogeage de Saïd Hammouche (Olympique Médéa) et la démission de Lakhdar Adjali (AS Aïn M'lila).

Par ailleurs, le nombre des entraîneurs locaux est en hausse avec la présence désormais de 8 techniciens algériens parmi l'élite, alors qu'ils étaient six sur le banc en début de saison. A noter que trois clubs sont actuellement sans coach : NAHD, Médéa et ASAM. 

Le triste record de limogeage-démission est détenu par le DRB Tadjenanet qui a déjà consommé deux entraîneurs en 12 journées. Le "Difaâ" a fait appel à son ancien-nouveau driver Lyamine Bougherara pour redresser la barre.

Reste à savoir maintenant si l'ancien portier international pourra obtenir sa licence d'entraîneur du DRBT qui a déjà usé de deux coachs, soit le nombre fixé pour chaque club durant toute la saison par la Fédération algérienne de football. APS

Let's block ads! (Why?)