vendredi 14 décembre 2018

Ligue des champions – 16es de finale (aller) : CSC - Vipers (1-0), service minimum pour les Sanafir

Le CS Constantine s’est imposé face à la formation ougandaise de Vipers (1-0), à l’occasion de la manche aller des 16es de finale de la Ligue des champions d’Afrique, jouée ce vendredi à Constantine.

Cette fois ci, le CS Constantine semble avoir retenu la leçon. Contrairement à son match aller du tour préliminaire, où il avait été accroché par les Gambiens du FC Gamtel (0-0), le CSC a réussi sa première sortie dans les 16es de finale.

En dépit du froid qui sévie sur la ville des ponts suspendus, le CSC a débuté cette partie tambour battant. Les camarades de Rahmani ont annoncé la couleur des les premières minutes. Après quelques tentatives infructueuses, les Clubistes ont matérialisé leur domination en inscrivant le premier but par l’intermédiaire de Beldjilali à la 14e minute.

Le CSC aurait pu rejoindre les vestiaires avec deux buts d’avance si le referee du match lui avait accordé un penalty, valable, à la 44e minute suite à une faute de main dans la surface de vérité des Vipers. Cependant le Sénégalais Ndiaye Maguette en a décidé autrement.

Beaucoup de gâchis

Durant la seconde période, les Vert et Noir avaient la possibilité, à maintes reprises, de faire le break. Toutefois, le manque de lucidité devant la cage de Ochan a joué un mauvais tour au capé du technicien français, Denis Lavagne, qui a signé sa première apparition sur le banc du CSC.

La meilleure opportunité de cette deuxième mi-temps est à mettre à l’actif de Djaâbout. Après avoir abusé de dribles devant les bois adverses, l’ancien fer de lance de la JS Kabylie a raté le dernier geste pour doubler la mise.

Dans le temps additionnel, l’arbitre de la partie a privé le CSC d’un but tout a fait valable, de Zaâlani, pour une faute imaginaire.

Confirmer à Kampala

La victoire du CS Constantine face aux Vipers est amplement méritée des Sanafir. Cependant, cette dernière reste sur un goût d’inachevé à cause, notamment, des erreurs d’appréciation de l’arbitre mais également des occasions ratées.

Le CSC est appelé à confirmer ce résultat le 22 décembre (16h00) prochain à Kampala. Cette tâche qui se trouve être dans les cordes des gars de l’antique Cirta qui, pour rappel, ont gagné à l’extérieur lors du tour précédant.   

Au tour de la JS Saoura

Le second représentant algérien dans la plus prestigieuse compétition africaine jouera ce vendredi. La JS Saoura évoluera dans son antre du stade 20 Aout 1955 (17h45) de Bechar et sera l’hôte de la formation marocaine de l’IR Tanger.

C’est un rendez-vous historique pour la jeune formation de la Saoura. En effet, les Aiglons du Sud disputeront pour la première fois de leur histoire un 16e de finale de la Ligue des champions.

Côté arbitrage, ce derby maghrébin sera officié par un trio malien. La Confédération africaine de football (CAF) a désigné Bobo Traore pour diriger cette partie. Il sera épaulé par Baba Youmboliba et Idrissa Camore.   

Mohamed Kermia

Let's block ads! (Why?)