lundi 4 mars 2019

Coupe de la CAF (4e journée / Gr. D): le Nasria séduit, malgré les absences

Le Nasr Hussein-Dey, malgré l'absence de trois joueurs cadres au sein de son onze habituel a réussi à dominer les Kenyans  du FC Gor Mahia  en match disputé dimanche soir au  stade du 5-Juillet (Alger), pour le compte de la 4e journée (Groupe D) de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).

Le meilleur buteur du club Hocine Gasmi, ainsi que les très actifs milieux  de terrain Hocine El Orfi et Chemseddine Harrag comptent en effet parmi les pièces maîtresses de la composante Sang et Or. Mais bien que leur absence se soit faite sentir ce dimanche, leurs camarades ont "bien fait le job", en engrangeant les trois points qui replacent le Nasria en tête du Groupe.

En effet, grâce à cette importante victoire, assurée dès la 10e minute par Abderrahmane Yousfi, le NAHD a repris la première place, avec 7 points, devant  Gor Mahia (6 pts), le Zamalek d'Egypte (5 pts) et le Petro Atletico d'Angola (4 pts).

Le score aurait même pu être lourd en faveur des algérois, tant ils avaient réussi à se procurer un grand nombre d'occasion, aussi bien en première mi-temps qu'en deuxième.

Les meilleures d'entre elles ont probablement été celles de Yousfi (3' et 6'), Khiat (52') et N'Tankeu aux 61' et 71', sauf que la réussite n'était pas au rendez-vous.

De leur côté, les joueurs du Gor Mahia avaient commencé par adopter un schéma ultra défensif, pour résister aux assauts répétés du Nasria, et ce n'est qu'en deuxième mi-temps qu'ils se sont mis à prendre quelques risques.

Mais ces efforts, aussi tardifs furent-ils, ont été payants, puisqu'à l'heure de jeu, suite à un corner bien botté par Francis Nyambura, l'avant-centre Jacques Tyisenge a sauté plus haut que tous les défenseurs adverses et a égalisé d'une belle tête croisé. 

Quoique, l'arbitre Malien Boubou Traoré l'a refusé, arguant d'une charge illicite sur le gardien, ce qui a suscité une vive contestation de la part des joueurs Kenyans.

Le score est donc resté d'un but à zéro en faveur du NAHD, qui a resserré les rangs après cette chaude alerte, préservant son acquis jusqu'au coup de sifflet final. 

Dans l'autre match de ce Groupe D, le Zamalek s'est admirablement relancé dans la course à une éventuelle qualification, en allant s'imposer à Luanda contre le Petro Atletico (1-0).

La 5e journée est prévue le dimanche 10 mars courant. Elle verra le NAHD se déplacer en Angola pour y affronter Pétro Atlético, alors que Zamalek recevra Gor Mahia. Les deux premiers à l'issue de la 6e et dernière journée se qualifieront en quarts de finale.  

Let's block ads! (Why?)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire