samedi 6 avril 2019

Ligue des champions d'Afrique (1/4 de finale - aller / 20h00) CSC-ES Tunis : les Constantinois sans complexe face au tenant

Le représentant algérien en Ligue des champions d'Afrique de football, le CS Constantine, tentera de prendre une option sur la qualification au dernier carré de l'épreuve, en accueillant samedi au stade Chahid-Hamlaoui (20h00) le tenant du trophée l'ES Tunis en quarts de finale (aller).

Le CSC, qui atteint pour la première fois de l'histoire ce stade de la compétition, sera appelé à puiser dans ses ressources pour passer l'écueil de l'Espérance, où évolue le milieu international algérien Youcef Belaïli.

La mission des Constantinois, privés de Lamri et Belkacemi, forfaits pour blessures, s'annonce difficile face à un adversaire aguerri pour ce genre de rendez-vous, mais les "Sanafir" ont montré qu'ils avaient des atouts à faire valoir depuis le début de cette édition, ce qui leur a permis notamment de terminer à la 2e place en phase de poules, à un point de l'ogre TP Mazembe.

Toutefois, les statistiques des gars de Cirta lors des deux derniers matchs en C1 ne plaident pas en leur faveur, puisqu'ils ont concédé deux défaites de suite, dont une à domicile face aux Tunisiens du Club Africain (1-0), suffisant pour jeter le doute au sein du groupe. Pis, le CSC a été tenu en échec mardi dans le derby de l'Est par l'ES Sétif (1-1), dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1.

Du côté de l'adversaire, il vient de remporter la Supercoupe de Tunisie face au Club Bizertin (2-1), quelques jours après sa défaite en Supercoupe d'Afrique à Doha face aux Marocains du Raja de Casablanca (1-2).

Invaincue depuis le début de la compétition, l'ES Tunis s'est déplacée ainsi à Constantine avec l'intention de repartir avec un bon résultat, de quoi lui permette de préserver ses chances intactes en vue de la seconde manche décisive prévue au stade de Radès dans une semaine. 

Cette rencontre sera dirigée par l'arbitre égyptien Gehad Zaglol Grisha, assisté de son compatriote Tahssen Abou El-Sadat Bedyer et du Soudanais Walid Ahmed Ali.

Rappelons que l'autre représentant algérien en Ligue des champions, la JS Saoura, a été éliminé en phase de poules en terminant à la troisième place du groupe D derrière les Egyptiens d'Al-Ahly et les Tanzaniens de Simba. 

Lavagne : "La pression sera sur les Tunisiens "

A la veille de la réception de l'ES Tunis, ce samedi (20h00) pour le compte du 1/4 de final aller de la ligue des champions de la CAF , Denis Lavagne , le coach du CS Constantine a affirmé que "la pression est sur le club tunisien du fait de son statut de favori de la compétition" .

Se présentant à la conférence de presse d'avant match, l'entraineur français du CSC a préféré jouer la carte de l'humilité en assurant que l'EST reste "le favori pour ce match", sans néanmoins cacher l'excitation que suscite cette double confrontation face au tenant du titre .

''Nous avions la pression en début de saison, car notre objectif était d'accéder à la phase de poules , mais dorénavant, la pression est sur d'autres équipes telle que l'EST qui a un large passif en Ligue des champions et qui part avec les faveurs des pronostics '' a-t-il affirmé.

''Ceci dit, le CSC a déjà montré par le passé qu'il pouvait se mettre au niveau cette compétition, nous avons un match référence à domicile qui est celui du TP Mazembe, maintenant tous les joueurs savent ce qu'ils ce qu’ils doivent faire pour basculer l'équipe tunisienne et remporter cette rencontre'' ?

Revenant sur le forfait annoncé de Belkacemi et la blessure de dernière minute de Lamri, deux joueurs cadres du CSC, Lavagne s'est voulu confiant préférant mettre en avant les qualités de son effectif.

'' Nous avons prouvé tout au long de la saison que nous avions des éléments capables de relever le défi .Tous mes joueurs sont concentrés sur cette confrontation et  sont prêts au combat'', a-t-il soutenu.

Pour rappel, cette première manche entre le CS Constantine et l’Espérance de Tunis sera officiée par l’arbitre égyptien, Jehad Gerisha qui sera assisté de son compatriote Tahssen Abo Al Sadat Bedyer et de l’arbitre soudanais, Waleed Ahmed Ali.

Let's block ads! (Why?)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire