vendredi 12 avril 2019

Ligue des champions - Quarts de finale (retour) : le CSC contraint à l'exploit

Le CS Constantine, battu lors de la première manche à domicile (3-2), est appelé à sortir le grand jeu samedi au stade de Radès (20h00) face à l'ES Tunis s'il veut continuer l'aventure africaine, à l'occasion des quarts de finale (retour) de la Ligue des champions de football.

La mission des joueurs de l'entraîneur français Denis Lavagne s'annonce d'ores et déjà délicate face au tenant du trophée qui a de surcroît fait preuve d'une grande maîtrise à Constantine.

Le CSC, qui aspire à poursuivre sa belle aventure dans cette épreuve, devra impérativement puiser dans ses ressources pour aller arracher sa qualification en terre tunisienne face aux coéquipiers de l'international algérien Youcef Belaïli qui avait montré la voie à son équipe en ouvrant le score sur penalty lors de la première manche.

"En football, il faut toujours y croire. Qui aurait dit que le Paris SG ou le Real Madrid allaient  se faire éliminer chez eux (en Ligue des champions d'Europe, ndlr) après avoir gagné à l'aller en dehors de leurs bases?", a lancé Lavagne.

De son côté, l'entraîneur des "Sang et Or" Mouine Chaâbani s'attend à "une réaction du CSC au match retour".

Sur le plan de l'effectif, le champion d'Algérie sortant sera amoindri par des absences de taille à l'image du portier international Chamseddine Rahmani, victime d'une fracture du poignet à l'aller, ou encore de l'attaquant Smaïl Belkacemi et du milieu offensif et vice-capitaine Sid-ali Lamri, blessés, alors que le meneur de jeu Kaddour Beldjilali est incertain.

Autant de défections qui vont certainement donner des soucis supplémentaires à Denis Lavagne, appelé à trouver la bonne formule pour créer l'exploit dans l'enceinte olympique de Tunis.

Cette rencontre a été confiée à l'arbitre marocain Noureddine Al-Jaâfari, assisté de ses deux compatriotes Hichem Aït-Abbou et Yahia Nouali.

APS

Let's block ads! (Why?)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire