mardi 28 mai 2019

Ligue 1 : un match à huis clos pour l'USMA

L'USM Alger, sacrée championne d'Algérie 2018-2019, a écopé d'un match à huis clos pour "pour utilisation de fumigènes et jet de projectiles (3e infraction)", a annoncé mardi la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site officiel.

Outre cette sanction, le club algérois devra s'acquitter d'une amende de 200.000 dinars, précise la même source. L'USMA jouera donc son premier match à domicile lors de la prochaine saison 2019-2020 sans la présence de son public.

Par ailleurs, l'attaquant de l'ES Sétif Hamza Banouh et le milieu de terrain du MO Béjaia Aibout Sofiane ont écopé chacun de 3 matchs, dont un avec sursis, pour "voie de faits", plus une amende de 30.000 dinars.

Le vice-président de l'Olympique Médéa, reléguée en Ligue 2, Damardji Kamel a écopé d'un an de suspension, dont six mois avec sursis, de toute fonction ou activité en relation avec le football pour "violation de l'obligation de réserve, outrage et atteinte à la dignité et à l’honneur d’un membre de la ligue", à compter du 23 mai 2019.

La même sanction a été infligée au secrétaire général du WA Tlemcen (Ligue 2) Berrahal Youcef pour le même motif

Enfin, en matière de dopage, le défenseur de l'US Biskra, promue en Ligue 1, Sioued Mohamed Assil, a été suspendu pour une période de six mois, dont trois avec sursis à compter du 27 mai 2019, pour consommation "de produits interdits le jour de la rencontre contre le MC El Eulma le 10 avril 2019.

Il a toutefois convaincu la commission qu’il n’avait pas l’intention de tricher en vue d’améliorer ses performances sportives mais il a fait preuve de négligence sportive en prenant un médicament figurant sur la liste des produits dopants", explique la LFP. APS

Let's block ads! (Why?)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire