mercredi 19 juin 2019

Atal : "On se doit de faire quelque chose" en Egypte

L'international algérien Youcef Atal a affirmé que la sélection nationale "se doit de faire quelque chose" en Coupe d'Afrique des nations (CAN) qui débutera vendredi en Egypte.

"C'est un objectif de cœur, on se doit de faire quelque chose en Egypte. On a des chances, sinon ça ne sert à rien de se déplacer", a déclaré le sociétaire de l'OGC Nice dans une interview à France Football dans sa dernière livraison.

Le latéral droit azuréen, très convoité en ce moment, a ajouté que pour le peuple algérien, "on ne doit pas tricher sur l'envie" de faire un bon résultat.

"Par rapport à notre talent, notre potentiel, je sais que c'est surprenant alors que l'Algérie n'a gagné qu'une seule Coupe d'Afrique des nations, en 1990", a-t-il fait remarquer, avertissant que la pression est "toujours là" et que dans ce genre de contexte, cela peut être un frein".

Pour l'ancien joueur de Paradou AC (Ligue 1 algérienne), la mission "c'est d'arriver à transformer cette attente en un bon moteur positif", d'autant, a-t-il soutenu, que l'équipe nationale "a la chance d'avoir un bon entraîneur".

"Djamel Belmadi a une expérience du football européen et africain. Il comprend bien le fonctionnement des joueurs algériens", a expliqué Atal formé en Algérie et dont il exprime sa fierté de "se savoir aimé par les Algériens".

Il a affirmé qu'en Algérie, le talent existe et "il demande simplement à être exploité".

Concernant son avenir, Youcef Atal a indiqué qu'il y a "des intérêts pour moi", soulignant qu'il respecte son club (OGC Nice) pour ce qu'il a fait pour lui.

"Je sais que c'est un club ambitieux, qui a des objectifs. Après, on verra ce qu'il va se passer. On a tous envie de jouer la Ligue des champions, de gagner des titres. C'est important dans une carrière. J'ai effectivement moi-même de tels objectifs", a expliqué Atal qui a commencé à tapoter sur un ballon dans la rue comme de nombreux footballeurs algériens.

APS

Let's block ads! (Why?)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire