mercredi 31 juillet 2019

Ligue des Champions d'Afrique : le TAS annule la décision de la CAF de rejouer la finale retour

La finale retour de la Ligue des champions d’Afrique de football qui avait opposé l'ES Tunis et le WA Casablanca ne sera pas rejouée. Le Tribunal arbitral sportif (TAS) a annulé ce mercredi, pour des "raisons formelles", la décision prise par le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) de faire rejouer cette rencontre sur un terrain neutre.

« La Formation du TAS en charge de cette affaire a considéré que le Comité Exécutif de la CAF n’était pas compétent pour ordonner que la finale retour soit rejouée et a décidé d’annuler la décision attaquée", a indiqué le TAS dans un communiqué publié sur son site officiel.

Pour le TAS le comité exécutif de la CAF n’était pas compétent pour prendre une telle décision. « La Formation du TAS ayant annulé la décision du Comité Exécutif de la CAF pour des raisons formelles, elle a décidé de renvoyer aux organes compétents de la CAF les questions de la répétition du match retour de la finale et de la procédure disciplinaire actuellement en cours devant la CAF, cette dernière n’étant pas de la compétence du TAS dans le cadre de la présente procédure d’arbitrage. La Formation du TAS continuera ses délibérations relatives aux requêtes de l’EST et préparera une sentence finale, tout en tenant compte de toute décision éventuelle prise par la CAF dans cet intervalle », précise le même communiqué.

A rappeler que la CAF avait pris la décision de rejouer la finale retour de la Ligue des champions, remportée par l’ES Tunis (Tunisie), en raison de la polémique née d’une panne de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR).

Afin que ce scénario, qui a terni l’image de la CAF, ne se reproduire plus, l’instance dirigeante du football africain a également décidé qu’à partir de 2020 la finale de la Ligue des champions et de la Coupe de la CAF se joueront sur un seul match et sur terrain neutre.  

Let's block ads! (Why?)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire