vendredi 6 mars 2020

CAN 2021 – Qualifications (4e journée) : la CAF rejette l'appel du Zimbabwe

La Confédération africaine de football (CAF) a rejeté un appel de la Fédération zimbabwéenne de football (ZIFA) contre sa décision d'interdire au Zimbabwe d'accueillir des matches internationaux à domicile en raison du mauvais état de ses stades, rapporte vendredi la presse locale.

"La CAF n'a pas retenu ni même pas répondu à l'appel de la ZIFA, mais elle a rappelé à la fédération de désigner un lieu comme cela avait été conseillé plus tôt. L'appel a été rejeté d'emblée", a déclaré une source de l'instance au journal "Zim Live.com".

Dans un e-mail envoyé à la ZIFA, l'instance africaine a affirmé que la ZIFA devrait "nommer un lieu à l'extérieur du pays comme indiqué précédemment".

La CAF avait décidé d'interdire à la ZIFA d'utiliser les stades locaux dans tous les matchs internationaux à venir, à l'issue d'une visite d'inspection de installations sportives dans ce pays.

La ZIFA avait annoncé la semaine dernière que la rencontre Zimbabwe- Algérie sera délocalisée dans " un pays voisin" car les stades du pays ne respectent pas les normes pour accueillir des matchs internationaux suite à une inspection de la CAF.

Le retard dans la confirmation du lieu du match face à l'Algérie prévu fin mars, dans le délai stipulé par la CAF, couterait à la ZIFA une amende de 4 000 dollars $ US.

L'amende augmentera si la fédération zimbabwéenne met plus de temps à designer le lieu de la rencontre face à l'Algérie comptant pour la quatrième journée.

Le règlement de la CAF stipule que les dates et les lieux des matches doivent être fixés deux mois avant le match.

Le ministre des Sports par intérim, Kazembe Kazembe, a déclaré mardi lors d'une conférence de presse que le gouvernement travaillait sans relâche pour garantir que le stade national réponde aux normes internationales d'ici le 20 mars, afin d'éviter au Zimbabwe de jouer ses matchs à domicile hors de chez lui.

Kazembe a déclaré que le stade serait achevé à 75% d'ici le 20 mars à la suite de rénovations et d'autres travaux en cours.

Le gouvernement a débloqué 13 millions de dollars locales pour ces travaux conformément aux recommandations de la CAF, mais l'autorité locale a déclaré avoir besoin de 58 millions de dollars pour répondre aux normes de l'instance africaine.

A la veille de la 3e journée, l'Algérie, auteur jusque-là d'un parcours sans faute, caracole en tête de son groupe avec six points, devant le Zimbabwe, à la 2e place avec 4 points.

Le Botswana (3e, 1 point), et la Zambie (4e, 0 point) ferment la marche.

APS

Let's block ads! (Why?)

0 commentaires:

Publier un commentaire