dimanche 19 juillet 2020

Stade de 40.000 places d'Oran : la cadence des travaux avance d'une manière "appréciable"

Les travaux de réalisation du nouveau stade d'Oran de 40.000 places avancent d'une cadence"appréciable" et "très satisfaisante", ont estimé dimanche à Oran, les ministres de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri, et de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi.

"La cadence des travaux avancent d'une manière très appréciable.

Il s'agit d'un équipement sportif qui fait la fierté du sport algérien", à déclaré M. Nasri à la presse en marge de sa visite au stade en question.

Le ministre s'est, en outre, félicité du règlement de la quasi-totalité des problèmes techniques, financiers et contractuels, "ayant permis justement cette avancée considérable des chantiers du stade" qui abritera, entre autres, les cérémonies d'ouverture et de clôture des jeux méditerranéens prévus dans la capitale de l'ouest en 2022.

Il s'est dit, aussi, "confiant" quant aux capacités du pays d'organiser une épreuve méditerranéenne "de premier ordre", avec à la clé "une bonne moisson de médailles des athlètes algériens".

Même son de cloche pour le ministre de la jeunesse et des sports qui a mis en exergue la valeur de cette nouvelle infrastructure relevant d'un grand complexe sportif en cours de réalisation.

"Cet ouvrage vient renforcer le parc des infrastructures sportives algérien, à même d'offrir au pays les opportunités d'organiser à l'avenir des manifestations sportives internationales d'envergure", a-t-il dit.

M. Khaldi a néanmoins insisté sur la nécessité de livrer le stade, dont le taux d'avancement des travaux est estimé à 92%, ainsi que les structures complémentaires du complexe sportif (salle OMS, stade d'athlétisme et Centre nautique), dont le taux d'avancement a atteint les 40%, "dans les délais impartis", ajoutant que ces installations "doivent subir des tests en accueillant des compétitions internationales au moins une année avant le rendez-vous méditerranéen".

Les deux ministres se sont engagés au passage à régler "tout problème risquant d'entraver la bonne marche des travaux", à l'image de la réalisation de la piste d'athlétisme du stade de football, dont les travaux sont gelés à cause des difficultés rencontrées dans l'importation de la matière première nécessaire de Suisse, en raison des dispositions de prévention contre la propagation de la pandémie de coronavirus.

Ce n'est pas le cas pour le terrain en gazon naturel qui est désormais opérationnel, et dont la qualité a été vantée par les deux ministres.

Pour sa part, Salima Souakri, secrétaire d'Etat chargée du sport d'élite, qui a accompagné les deux Ministres dans cette visite de travail et d'inspection à Oran, a assuré que son département, en coordination avec le ministère de la jeunesse et des sports, "mettra tout en œuvre pour assurer aux athlètes algériens la meilleure préparation possible afin de réussir des performances de taille lors de la 19e édition des jeux méditerranéens" .

Outre le complexe olympique, la délégation ministérielle, en compagnie des autorités locales, s'est enquis de l'avancement des travaux des chantiers du village méditerranéen, situé à quelques kilomètres du complexe olympique.

Sur place, des instructions fermes ont été données par les représentants du gouvernement pour accélérer la cadence des travaux de cette importante infrastructure de près de 5.000 lits.

Ce site sera le lieu de résidence des athlètes concernés par l'évènement, et devrait être livré en 2021. APS

Let's block ads! (Why?)

0 commentaires:

Publier un commentaire