lundi 4 janvier 2021

Séparation à l’amiable entre la JS Kabylie et Youcef Bouzidi

La JS Kabylie et son entraineur, Youcef Bouzidi, ont trouvé un terrain d’entente pour une séparation à l’amiable, a annoncé ce lundi la formation kabylie sur sa page Facebook.

C’était dans l’air, depuis un petit moment, maintenant c’est officiel. Bouzidi va quitter la barre technique de la JSK, un mois et demi seulement après son arrivée, soit le 28 novembre dernier. En effet, l’entraineur de 63 rendra son tablier juste après le match retour du 2e tour préliminaire de la Coupe de la Confédération africaine (CAF), prévu ce mardi (15h00) à Tizi-Ouzou, face aux des Nigériens de l'US Gendarmerie nationale, et ce comme convenu avec sa direction.

Une seconde expérience bien courte pour le technicien algérien à la tête des Lions du Djurdjura. En effet, Bouzidi a dirigé les Jaune et Vert à six reprises pour un bilan de trois victoires, dont une à l’extérieur en Coupe de la CAF, deux matchs nuls et une défaite.

Même si les raisons invoquées de ce divorce, d’un commun accord, ne sont pas d’ordre technique, il s’emblerait bien que l’avis du vestiaire a eu le dernier mot.

"Je pars en laissant une belle équipe"

« J'ai discuté avec le président, on s'est mis d'accord pour un départ à l'amiable. Je suis habitué à voyager, c'est ça la vie d'un entraîneur. Mon départ ne constitue pas un problème pour moi. Je vais laisser ma place propre comme d'habitude. Je pense avoir donné le maximum, en redressant la barre. On a monté un bon groupe. Je pars en laissant une belle équipe qui va se donner à fond avec ou sans moi », a déclaré Bouzidi au site de la JSK en marge d’une réception organisée dimanche dernier au niveau de la résidence du club.

« J'espère que le nouveau coach va donner un peu plus que moi, car il reste un long chemin à faire.
J'espère que la JSK jouera les premiers rôles et être à la hauteur de son public. Sur un plan personnel, j'ai décidé de ne diriger aucun club d'ici au mercato d'hiver", a-t-il ajouté. Avant d'enchaîner : « Maintenant, je suis concentré sur le match de mardi (son dernier avec l'équipe, ndlr) et la nécessité de confirmer notre victoire décrochée à l'aller ».

En attendant de connaitre l’identité du futur entraineur des Canaris, le staff technique et les joueurs de la JSK sont concentrés sur le match retour face à l’US Gendarmerie. Pour cette partie, qui sera arbitrée par un trio libyen emmené par Agha Mohamed, Bouzidi devra composer sans six de ses capés. En effet, deux sont blessés alors que les quatre autres se trouvent en isolement après avoir été détectés positifs à la Covid-19 selon les résultats des tests PCR effectués par l'équipe.

Let's block ads! (Why?)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire