mercredi 8 septembre 2021

Déclaration de Djamel Belmadi après le match face au Burkina Faso

Le sélectionneur national, Djamel BELMADI a considéré que son équipe aurait pu tuer le match face au Burkina Faso en première mi-temps et que la route vers la Coupe du Monde ne sera pas aisée.


 

Dans une déclaration à FAF.TV après le match nul (1-1) mardi face aux Burkinabés pour le compte de la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, le coach national a estimé que son équipe aurait pu remporter le match facilement si les joueurs avaient exploité les occasions créees en première mi-temps.

En seconde mi-temps, l'Algérie a concédé un but égalisateur après une période de passage à vide d'une vingtaine de minute qui selon Belmadi devrait etre analysée pour améliorer quelques aspects dans le jeu.

Belmadi a de nouveau critiqué l'arbitrage africain en signalant quelques situations qui ont pénalisé l'équipe natuionale, notammenet un penalty non sifflé sur une faute évidente sur Ryad Mahrez, et le carton rouge pardonné à un joueur du Biurkina en première période aoprès un tacle des deux pieds sur Bensebaini.

Le coach des Verts a appelé à cet effet les instances du foot africain à se pencher sur le dossier de l'arbitrage.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire